OUI, vous avez les moyens d’embaucher un gestionnaire

Par Wendy Buchanan

Plusieurs propriétaires d’entreprise croient à tort pouvoir tout faire eux-mêmes… donc pourquoi payer quelqu’un d’autre ? Je ne faisais certainement pas exception à cette règle.

Plus je travaille avec les optométristes, plus je réalise que beaucoup présentent des symptômes d’épuisement à force de vouloir tout faire : exploiter une entreprise, faire des examens de la vue complets, gérer une équipe et effectuer toutes les tâches administratives qui en découlent. 

Les moments en famille se font rares. J’ai vu des optométristes passer leurs fins de semaine à revoir et à renouveler les stocks de montures. 

À court terme, c’est possible, mais pas si on souhaite créer un modèle d’entreprise durable. 

Quelles sont vos activités génératrices de revenus (AGR) ?

À titre de propriétaire de bureau d’optique, la meilleure analyse que vous pouvez effectuer pour celui-ci consiste à examiner votre horaire quotidien pendant une semaine. À quoi consacrez-vous votre temps ? À acheter des montures ? À rencontrer des représentants commerciaux ? À payer des factures ? Effectuez-vous d’autres tâches qui ne génèrent aucuns revenus et que vous pourriez déléguer à votre gestionnaire ou à votre opticien ?

Une entreprise dans le domaine de l’optométrie repose sur trois variables :

1. Les revenus par patient ;

2. Le nombre de patients par jour ;

3. Le nombre hebdomadaire d’heures dédiées à l’optométrie.

En tant qu’optométriste, vous pourriez générer plus de revenus en augmentant le nombre hebdomadaire d’heures dédiées à l’optométrie. Vous serviriez ainsi plus de patients par jour. Vous pourriez ensuite former votre équipe afin qu’elle génère plus de revenus par patient en vendant plus de lunettes. 

L’acquisition des meilleurs talents et la question salariale

Pour combler un poste de gestionnaire, deux options s’offrent à vous : promouvoir une personne à l’interne ou recruter à l’extérieur. Si un membre de votre équipe est motivé et compétent, une promotion pourrait s’avérer bénéfique pour sa carrière et vous n’auriez pas à embaucher. Une promotion est synonyme d’augmentation de salaire, un gros plus pour la personne promue !

Certains propriétaires de bureau d’optique hésitent à offrir des salaires élevés aux talents exceptionnels parce que le chiffre annuel les effraie. J’ai constaté que lorsque des objectifs sont établis sur une base mensuelle ou hebdomadaire, ces salaires sont plus faciles à digérer et semblent aussi plus logiques !


Combien devrez-vous payer pour qu’une personne prenne en charge la gestion et les ventes de votre salle de montre ? Si un gestionnaire gagne en moyenne 60 000 $ par année et qu’une paire de lunettes se vend environ 450 $, vous n’aurez qu’à vendre 133 paires de lunettes supplémentaires par année, soit 11 paires de lunettes par mois ou 3 paires de lunettes par semaine, pour que cette dépense soit à coût nul.

Mais… ce n’est pas tout 

Avec le temps libéré dans votre horaire, vous pourrez allouer plus d’heures à l’optométrie et servir plus de patients. 

Si vous consacrez une demi-journée de plus par semaine à l’optométrie (une activité génératrice de revenus) et que vous effectuez cinq examens de la vue complets par jour, vous offrez à votre équipe l’occasion de vendre des lunettes à ces personnes supplémentaires.

Si un examen de la vue engendre en moyenne 375 $, votre bureau d’optique générera près de 1 900 $ de revenus additionnels par semaine.

Ce n’est pas toujours une question d’argent!

Vraiment ? Il faudrait porter des œillères pour croire que les gens ne sont pas préoccupés par leur salaire. Et les plans d’affaires stratégiques comprennent des objectifs de ventes qui ne peuvent pas être atteints sans équipe.

Dans l’industrie de l’hôtellerie, les serveurs sont récompensés par des pourboires dont le montant témoigne généralement de la qualité du service offert. La vente de lunettes est un service et, à ce titre, vos meilleurs talents devraient être récompensés pour avoir stimulé la croissance (et donc augmenté les profits) de votre bureau d’optique. Des primes devraient s’ajouter à leur salaire !

La grande réflexion

Actuellement, attirer et retenir des employés de qualité représente tout un défi. Est-ce la « grande démission » ou la « grande réflexion » ? Bonne question ! Le salaire ne constitue pas le seul facteur de motivation. Tout au long de la pandémie, les gens ont eu le temps de faire de l’introspection; de se demander s’ils se sentaient appréciés au travail ou s’ils ne faisaient que générer des revenus pour quelqu’un d’autre.

On s’est posé des questions : « Qu’est-ce qui me rend heureux ? » « Qu’est-ce qui me satisfait réellement ? » « Est-ce que j’aime mon emploi ? »

Dans un sondage réalisé par la firme Gartner auprès de plus de 3 500 personnes ayant un emploi, 65 % des répondants ont indiqué que la pandémie les a fait réfléchir à leur emploi (et à leur employeur) et 56 % ont répondu vouloir contribuer plus à la société. 

Investissez dans votre équipe

À titre d’employeur, offrir un bon salaire et des possibilités de perfectionnement professionnel motivera les gens à vouloir travailler chez vous et à continuer de le faire.

Et, avant de se joindre à votre entreprise, les nouveaux talents voudront s’assurer que votre bureau d’optique fait une différence et qu’ils auront accès aux outils et au soutien nécessaires pour s’épanouir au travail.

Lorsque vos employés sont épanouis et bien rémunérés, votre entreprise fleurit et vos objectifs de vente seront peut-être même dépassés. Investir dans votre équipe aura des retombées immédiates et à long terme.

Lisez l’article de Wendy dans le numéro de Juillet-Août du magazine Optik!

Articles en vedette

Lightec, où la légèreté prime

Le confort et la légèreté sont au coeur de la philosophie de Lightec, mais le design n’en est pas compromis pour autant.

Learn More

L’utilisation de la thérapie génique pour traiter l’aniridie, une maladie héréditaire de l’œil   

En 2020, Vaincre la cécité Canada a octroyé une bourse de recherche de 297 000 $ à la Dre Elizabeth Simpson de l’Université de la Colombie-Britannique pour soutenir le développement d’une thérapie génique potentielle contre l’aniridie, une maladie héréditaire de l’œil.

Read more

Les lauréats au 30ème SILMO d’Or

Et les gagnants sont ... !

Read more

Au revoir à Maria Luisa Pramaor : fondatrice, lumière guidante et âme de Blackfin

Le vendredi 22 septembre, Blackfin a perdu soudainement Maria Luisa Pramaor.

Read more

Ray-Ban et Meta lancent la nouvelle génération de lunettes connectées

Les nouvelles lunettes connectées Ray-Ban l Meta sont dotées de l’intelligence artificielle META, de fonctionnalités audios, photos et vidéos avancées, d’une nouvelle application complémentaire ainsi que d’options de personnalisation et d’une distribution européenne élargie

Read more

Lightec, où la légèreté prime

Le confort et la légèreté sont au coeur de la philosophie de Lightec, mais le design n’en est pas compromis pour autant.

Learn More

L’utilisation de la thérapie génique pour traiter l’aniridie, une maladie héréditaire de l’œil   

En 2020, Vaincre la cécité Canada a octroyé une bourse de recherche de 297 000 $ à la Dre Elizabeth Simpson de l’Université de la Colombie-Britannique pour soutenir le développement d’une thérapie génique potentielle contre l’aniridie, une maladie héréditaire de l’œil.

Read More

Les lauréats au 30ème SILMO d’Or

Et les gagnants sont ... !

Read More

Au revoir à Maria Luisa Pramaor : fondatrice, lumière guidante et âme de Blackfin

Le vendredi 22 septembre, Blackfin a perdu soudainement Maria Luisa Pramaor.

Read More

Ray-Ban et Meta lancent la nouvelle génération de lunettes connectées

Les nouvelles lunettes connectées Ray-Ban l Meta sont dotées de l’intelligence artificielle META, de fonctionnalités audios, photos et vidéos avancées, d’une nouvelle application complémentaire ainsi que d’options de personnalisation et d’une distribution européenne élargie

Read More

Lightec, où la légèreté prime

Le confort et la légèreté sont au coeur de la philosophie de Lightec, mais le design n’en est pas compromis pour autant.

Learn More

L’utilisation de la thérapie génique pour traiter l’aniridie, une maladie héréditaire de l’œil   

En 2020, Vaincre la cécité Canada a octroyé une bourse de recherche de 297 000 $ à la Dre Elizabeth Simpson de l’Université de la Colombie-Britannique pour soutenir le développement d’une thérapie génique potentielle contre l’aniridie, une maladie héréditaire de l’œil.

Read more

Les lauréats au 30ème SILMO d’Or

Et les gagnants sont ... !

Read more

Au revoir à Maria Luisa Pramaor : fondatrice, lumière guidante et âme de Blackfin

Le vendredi 22 septembre, Blackfin a perdu soudainement Maria Luisa Pramaor.

Read more

Ray-Ban et Meta lancent la nouvelle génération de lunettes connectées

Les nouvelles lunettes connectées Ray-Ban l Meta sont dotées de l’intelligence artificielle META, de fonctionnalités audios, photos et vidéos avancées, d’une nouvelle application complémentaire ainsi que d’options de personnalisation et d’une distribution européenne élargie

Read more

Lightec, où la légèreté prime

Le confort et la légèreté sont au coeur de la philosophie de Lightec, mais le design n’en est pas compromis pour autant.

Learn More

L’utilisation de la thérapie génique pour traiter l’aniridie, une maladie héréditaire de l’œil   

En 2020, Vaincre la cécité Canada a octroyé une bourse de recherche de 297 000 $ à la Dre Elizabeth Simpson de l’Université de la Colombie-Britannique pour soutenir le développement d’une thérapie génique potentielle contre l’aniridie, une maladie héréditaire de l’œil.

Read more

Les lauréats au 30ème SILMO d’Or

Et les gagnants sont ... !

Read more

Au revoir à Maria Luisa Pramaor : fondatrice, lumière guidante et âme de Blackfin

Le vendredi 22 septembre, Blackfin a perdu soudainement Maria Luisa Pramaor.

Read more

Ray-Ban et Meta lancent la nouvelle génération de lunettes connectées

Les nouvelles lunettes connectées Ray-Ban l Meta sont dotées de l’intelligence artificielle META, de fonctionnalités audios, photos et vidéos avancées, d’une nouvelle application complémentaire ainsi que d’options de personnalisation et d’une distribution européenne élargie

Read more